14.03.2013

Une après-midi récréative dans l'allégresse

Le président J.Sune surveille les opérations effectuées par Gérard et Marcel10 03 13 LOTO 001.JPG

« Narbonne-Plage Amitié », association phare du quartier, ne rate pas une occasion pour distraire ses sociétaires. Un loto maison ouvert à tous les publics adhérents et non-adhérents, doté de nombreux lots pour un prix modique du carton, « une participation davantage qu'un bénéfice », pour douze quines, deux doubles quines, deux cartons pleins et une consolante, voilà pour un après-midi bien occupé.
Hélas, le nombre de places  limité à quatre-vingts  personnes pour cause d'exiguïté des locaux limitait la participation. Les lots faits de jambons de pays, volailles, vins du pays, filets garnis et autres denrées ont comblé les heureux gagnants.
Gérard et Marcelont tenu la boule à la perfection, sans ambages ni ambiguïté et tout le monde a pu se retrouver autour de friandises préparées avec grande application par les nombreux chefs étoilés que compte le club.

Les "aficionados" sont toujours là10 03 13 LOTO 004.JPG

10 03 13 LOTO 002.JPG

Notre poétesse dédicace à Narbonne

Marie-Andrée Balbastre livre ses poèmesoc ; narbonne-plage

La créatrice et animatrice des « Lundis poétiques » mensuels sur la station, Marie-Andrée Balbastre,  dédicacera son recueil de poèmes « La Terre, ce jardin » le samedi 16 mars  en la librairie  Place-Média place de l'Hôtel de Ville de 14 à 17 heures à Narbonne.
Les amoureux de poésie se retrouveront autour de Marie-Andrée pour les bonnes lectures.

13.03.2013

Une aide généreuse pour Gaëlle Navarro

Gaëlle Navarro devant son oeuvre majeureoc ; narbonne-plage

L'art érotique est son domaine07 03 13 007.JPG

Nous évoquions récemment les travaux accomplis dans le domaine privé sur la station.

Il est à souligner, que dans la cadre de sa rénovation, le bar-PMU-brasserie du boulevard de la Méditerranée, a offert un support de choix à une artiste locale, qui pourra étaler définitivement son talent sur les murs de ce lieu très fréquenté. Elle a accroché pour longtemps deux grandes toiles qui vont faire l'admiration des nombreux touristes.

Gaëlle Navarro, enfant du pays est une artiste confirmée qui travaille dans des domaines très variés: l'art équestre, l'art érotique notamment, mais aussi, la peinture des chalets de Gruissan avec enfin la confection de corsets pour dames, "comme à l'ancienne, avec des lacets si elles le souhaitent".

A partir du samedi 9 mars, vous pourrez l'encourager en dégustant votre apéritif préféré avec modération.

L'art équestre est aussi dans sa palette.07 03 13 008.JPG

12.03.2013

Le tennis-club accueille des stagiaires MJC

Stage tennis MJC du 26 02 au 02 03 13 001.JPG

Une semaine de vacances ensoleillée, il n'en faut pas tant pour voir se rouvrir les courts de tennis. Le  professeur Jean-Christophe Castané et ses stagiaires ont profité pleinement de cette météo clémente pour effectuer un stage de perfectionnement.
Les sept garçons de la MJC locale, Sandrine la nouvelle animatrice et Maxime, l'éducateur du service civique, en charge du projet, ont tapé la petite balle jaune du mardi au samedi, sous l'oeil averti et pédagogue de Jean-Christophe qui dispense toute l'année  les cours de tennis.

11.03.2013

72-Les mots et expressions de chez nous.

72-ENTOURTOUBILLER

« Cheuse » ! comme on dit ici. Qu’il est compliqué ce mot. Et s’il est compliqué ce n’est peut-être pas par hasard.

« Entourtoubiller » quelqu’un, c’est justement prendre les mille et un détours, utiliser toutes les ruses pour obtenir son agrément.

Pour le gruger ? Pour le tromper ? Pour l’embobiner ? Ce n’est peut-être pas le sens exact du mot. Et l’image même du mot et sa difficulté à le prononcer suffisent à sa définition.

Disons plutôt, qu’ « entourtoubiller » quelqu’un c’est essayer de le mettre à la raison, et de l’emballer sans dégâts. En un mot, de le séduire. 

10.03.2013

Comme un coup de baguette magique

Les services de Sita Sud09 03 13 Nettoyage plage (6).JPG

Après les déferlantes de mercredi et la tempête dévastatrice qui s'en suivit, avec les pertes en vies humaines, les dégâts matériels immenses sur tout le littoral, voici revenu le temps du soleil et de la douceur de vivre de notre Midi, avec une pensée pour les familles éprouvées.
Dès vendredi, les services municipaux étaient sur le pied de guerre pour réparer, nettoyer et balayer et déjà vendredi soir le gros nettoyage était réalisé. Comme les techniciens de surface, toutes les « petites mains » se sont mises à la disposition du service public, et même très tôt le samedi matin, l'entreprise « Sita Sud » sollicitée par la Ville de Narbonne utilisait ses machines pour balayer et rendre plus agréables front de mer, boulevards et rues. Et on peut dire que le résultat est spectaculaire. Un vrai coup de prestidigitation réalisé par les services techniques.
Le soleil brillant de mille feux Et là, cerise sur le gâteau, en toile de fond, le somptueux Canigou enneigé, tout de blanc vêtu. Un régal des yeux. La plage était devenue le lieu de rendez-vous des enfants qui ont pu ramasser moults coquillages rejetés par la mer en furie, tandis que des artistes en herbe ou confirmés, se pressaient pour faire la provision de bois flotté, très « in » en ce moment.
La promenade jouaient pleinement son rôle social et les commentaires, gestes à l'appui, allaient bon train sur  l'ampleur du phénomène météo.

Le jeu favori des enfants09 03 13 Nettoyage plage (3).JPG

hauteur de sable 09 03 13 Nettoyage plage (4).JPG

09.03.2013

71-Les mots et expressions de chez nous

71-ENCLOSQUER

Je vous ai souvent parlé de « closca », la tête. Avec « enclosquer », voici une déclinaison bien d’ici.

Où peut-on trouver ce verbe ? A Narbonne, pays du rugby par excellence, pendant le match, dans un regroupement ou une mêlée bien rugueuse, quand les piliers se frictionnent et que l’un veut prendre l’avantage sur l’autre, il n’est pas rare que l’un « enclosque » l’autre.

En clair, il lui donne un sacré coup de tête, bien souvent sans retenue ! Un « bon coup de boule » quoi !

On peut aussi, dans une discussion un peu vive où le ton monte rapidement « enclosquer » son interlocuteur quand les mots s’élèvent d’un cran et que le ton monte vite.

En voiture, même chose, un refus de priorité, et paf ! « Il m’a enclosqué ! » sauf que là, ce n’est pas la tête.