25.04.2013

Consécration pour « Se canto qué canté »

oc ; narbonne-plage

Il aura fallu attendre quinze ans pour que la chorale « Se canto qué canté » de Narbonne-Plage Amitié se produise à l'occasion d'un concert officiel à Narbonne-Plage en la salle « Tramontane ». C'est  en 1998 que Pierrot Noguès fonda cet ensemble vocal qu'il dirigera pendant dix ans  pour laisser la place en 2008, pour raison de santé, à Marie-France Jedar, chef de chœur actuel.

oc ; narbonne-plage
Aujourd'hui, Pierrot dont l'épouse Léone était présente au premier rang, devait être comblé et heureux. Tandis que le président Sune présentait les excuses des élus empêchés: Nicole Cathala, Patrick François et Jean-François Roussouly, Marie-France Jedar, au piano, donnait le « la » en dédiant le concert à feue Josiane, une ancienne choriste.
Dès les premières mesures du « Canon pour la Paix », la salle vibre, tandis que les morceaux s'enchaînent  avec des airs très connus: « Mon amant de Saint-Jean », « Le petit oiseau de toutes les couleurs », ou encore « Je chante pour toi liberté » initié par Nana Mouskouri et issu de l'opéra «  Nabucco » de Giuseppe Verdi qui fait frémir les plus sensibles.
Le dernier titre « Narbonne-Plage » (valse écrite par Charles Arcens des « Noctambules Narbonnais ») tombe à point nommer pour clore le concert avant que résonne le fameux « Sé canto » devenu l'hymne d'Occitanie.
La Ville de Narbonne offrait l'apéritif en fin de concert à toute la salle enchantée.

 

Concert en confidence 20 04 13 012.JPG

24.04.2013

Une superbe rando-poésie dans la Clape

2013 Clape poètes de Terpsichore.JPG

C'est sans doute le soleil printanier qui a invité les poètes de l'association Terpsichore à sortir des salles obscures pour se retrouver au grand air dans un décor naturel, celui de la Clape. La marche va souvent de pair avec la réflexion, le cheminement de la pensée, et pour ceux qui écrivent, avec la poésie. Ils ont donc marché sur les sentiers caillouteux de la garrigue, gravi les stations du cimetière marin, et ont fait halte à l'ombre des pins pour partager leurs poèmes, devant le panorama grandiose du littoral qui étale sa couleur bleue de Gruissan à Narbonne-Plage.

Les mots dits face au vent, aux rocs et à la mer, prennent une autre résonance. Et le silence qui accueille les visiteurs dans la chapelle de Notre-Dame des Auzils invite au recueillement devant les ex-voto et les peintures de bateaux qui rappellent les disparus en mer. Les deux vitraux de Henri Guérin ont retenu l'attention des marcheurs qui ont souhaité prolonger ce moment par la visite à la Galerie Phare Sud de l'exposition « Vitrail de Henri Guérin ». Cet artiste a réalisé un grand nombre d'œuvres dans les églises de l'Aude,un bel hommage lui est rendu à Gruissan, point d'orgue à la rando-poésie dans la Clape.

oc ; narbonne-plage

Gérard Laouadi

 

Marie -Andrée Balbastre  (06 76 77 52 78 ;mel : mabalbastre@wanadoo.fr; site : www.mabalbastre.fr.st) vous invite à la prochaine rencontre poétique : lundi 29 avril salle Henri de Monfreid à 18 h.

23.04.2013

89-Les mots et expressions de chez nous

89-Saints de glace et cavaliers

Bon an mal an, la constatation est chaque fois la même : bien qu’en avril tu ne te sois pas découvert d’un fil, tu vois bien qu’en mai, tu ne fais pas ce qu’il te plaît.

Nous y sommes en pleine période des saints de glace et cavaliers.

Les trois saints au sang de navet sont bien nommés les saints de glace : Saint-Pancrace (12 mai), saint Mamert (11 mai) et saint Servais (13 mai). Les météorologues populaires ont observé que durant ces trois jours (à peu près  à cette période en tout cas) la température baisse à nouveau, après parfois un épisode de douceur comme le dit le dicton populaire : « Pancrace, Servais et Mamert, au printemps ramènent l’hiver ».

Et beaucoup de personnes de confondre les trois saints de glace avec les cinq cavaliers du froid: saint Georges (23 avril), saint Marc (25 avril), saint Eutrope (30 avril) sainte Croix (3 mai) et saint Jean-Porte-Latine (6 mai)

Dans le Midi ils sont vénérés et avec une certaine familiarité on les appelle : « Jorget, Marquet, Troupet, Crouzet et Jeannet ».

 

22.04.2013

88-Les mots et expressions de chez nous

88-Fan de chiche…

Cette expression que l’on entendait à  Sauclières  avec la grande équipe de Béziers et ses buteurs de renom est difficile à expliquer.

L’exclamation est fréquemment utilisée dans la région, mais d’où vient-elle ?

Certains pensent au mot « enfant » comme origine ? Cela pourrait coller avec l’expression triviale « fan de peute » qu’il n’est pas besoin de traduire.

Mais en revanche, on voit mal le rapport avec « fan de pied », « fan de purge » ou encore « fan de chiche » voire «  fan de chichourle », où le dernier mot fait référence à  la jujube (fruit du jujubier)

Dans « fan de loup » en revanche, la faim semble à l’origine du coup de fourchette (certains diront « coup de maïsse »)  qui se prépare !

Mais attention, il existe aussi « oh, fan, quelle branlée ! »  en parlant d’une belle victoire sportive.  

21.04.2013

Les écoliers dans la cour des grands

Expo Gérard GARCIA  TRENET 16 04 13 027.JPG

Que d'honneur pour l'artiste plasticien Gérard Garcia mais surtout pour les élèves des écoles Anatole France et Gaston Bonheur qui ont participé à l'exposition « Joyeux anniversaire Monsieur Trenet » organisée en la salle Lykia jusqu'au 30 août  du lundi au vendredi de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 17 heures.
Les élus étaient là autour de Nicole Cathala adjointe à la culture, entouré de Patrick François, conseiller général et Jean-François Roussouly, conseiller municipal délégué à la plage mais surtout des « maîtres » Gérard Roques, inspecteur de l'Education Nationale de Narbonne 2, Jean-Marc Blachère et Guy Delapalce, directeurs des écoles accompagnés des professeurs des écoles, messieurs Dupont et Lory entourés des élèves et leurs parents tous fiers d'être dans la cour des « grands ».Expo Gérard GARCIA  TRENET 16 04 13 029.JPG
Si les œuvres de Gérard Garcia ont illuminé la salle non seulement par les couleurs mais aussi par les formes et les idées, les quatre œuvres des enfants ayant travaillé sur deux chansons du poète: « La Mer » et « Je chante »  pendant quatre séances de 1H30 chacune, ont apporté à leur façon une originalité puisque chaque élève a réfléchi sur un petit morceau des titres et en disséquant les paroles ils ont pu en dégager une trame traduite dans l'argile en trois dimensions ou deux dimensions pour un résultat rare d'esthétisme.
L'inspecteur reprenait le flambeau de la pédagogie pour dire aux élèves combien la« rencontre d'un professionnel de l'Art avec les enfants autour de leurs enseignants était enrichissante », soulignant avec force la qualité du travail rendu, grâce à la traduction des consignes, au plaisir de travailler et la mise en œuvre de la synergie de l'art musical avec le professionnalisme du plasticien. Les félicitations pleuvaient sous un tonnerre d'applaudissements pour Gérard Garcia et ses disciples.

Expo Gérard GARCIA  TRENET 16 04 13 031.JPG

oc ; narbonne-plage

oc ; narbonne-plage

oc ; narbonne-plage

20.04.2013

87-Les mots et expressions de chez nous

87-Fatche  de …

Cette expression languedocienne : « fatche de con, … » diffère  à peine de la formulation provençale : « fan de … ».

Mais « fatche de »  appartient à un registre plus vulgaire. Elle vient de l’occitan « faça » qui veut dire : visage, face. Aussi « Fatche d’abruti » révèle donc son charme quand on s’adresse à quelqu’un !

« Fatche de » est généralement une forme d’insistance : les papets du cagnard ne disent-ils pas : « fatche de, qu’il fait chaud ! »

Attention dans le sens premier, « fache de »  peut s’aggraver avec «  oh, figure d’endolfi ! » qu’on lance au partenaire de pétanque quand il manque son coup.

 

 

19.04.2013

Le tiercé des vide-greniers d'avril-mai

Le tennis sera fin prêtV.Greniers + Country 08 05 12 007.JPG

La belle saison arrive à grands pas même si le temps météo ne semble pas encore tout à fait stabilisé.
Les associations de la station  commencent à animer le front de mer par les incontournables vide-greniers.
Le 21 avril, c'est la MJC locale qui ouvrira le bal sous l'oeil avisé de l'animatrice Sandrine Decroix et  d'Alex Balaguer, le président. POur tout renseignement s'adresser au 06 25 68 27 39.

Après une timide tentative dans leurs locaux, les jeunes se lanceront sur le front de merBourse aux jouets MJC 27 11 11 001.jpg

 
Le 1er mai, c'est la « Boule Lyonnaise » qui ouvrira le bal avec son vide-greniers ouvert à tous de 6H30 à 19 heures sur le front de mer, en partant des«Terrasses ». Téléphone: 06 68 75 02 84 ou 04 30 16 11 21. Autour du président Georges Claudon, tous les animateurs : Martine, Maryse,Daniel, Jeanot, Richard, et les autres vous accueilleront avec leur convivialité toute lyonnaise.


Le 8 mai, autre mercredi chômé, c'est le club de tennisqui occupera les lieux avec le même souci d'amener du public sur Narbonne-Plage. Contact: 06 83 4035 75. Là, ce sera, le président, Dominique Augé entouré de Marie-Josée Sicre et l'inlassable Michel Million-Brodaz qui seront à votre écoute pour répondre à vos attentes.

La solide équipe des Boules LyonnaisesDSCN4331.JPG