09.11.2016

Quand poésie rime avec Andalousie

oc ; narbonne-plage

Le thème de l'Espagne a déjà été abordé dans les Lundis poétiques précédents, mais toujours sous la forme descriptive de paysages, du folklore, et de l'attrait particulier que ce pays voisin exerce sur les habitants de notre région en particulier comme destination de vacances. Cette fois c'est l'Andalousie qui se dessinait peu à peu derrière les paroles de Miguel Ayala l'invité de la soirée. Et c'est le drapeau de la République espagnole, en fond de scène, qui donnait le sens de la « Quête andalouse » de l'auteur. Ayant pris conscience tardivement de ses racines, par son grand-père venu d'un village perdu de la montagne, Miguel se passionne pour cette province, et réécrit la grande histoire, celle de la guerre d'Espagne, dans cinq romans, comme autant de chapitres d'une même tragédie. L'auteur se prend au jeu de la mémoire et crée des personnages qui pourraient être ses proches. La fiction n'est qu'une approche détournée d'un réalité trop cruelle, trop présente encore aujourd'hui malgré les années passées. Le public a vibré spontanément et dialogué en témoignant d'épisodes transmis oralement : souvenirs familiaux de disparus, de l'exil, de la Retirada. L'émotion était partagée, dans ces paroles improvisées, et les poèmes lus loin des clichés, sous l'ombre des grands poètes espagnols de cette période Lorca et Machado. Le romancier a dédicacé ses livres : Le duende, Les deux vies et la mort de Paco Molina, Manuel le curé de Bénélas, Marcellino a libéré Paris... publiés aux éditions Edilivre.
Prochain Lundi poétique : 28 novembre, thème « le canal du Midi » à l'occasion du 350 ème anniversaire, présenté par André Authier. Renseignements Marie-Andrée Balbastre tél. 06 76 77 52 78, www.poesie-terpsichore.eu.

oc ; narbonne-plage

oc ; narbonne-plage

 
 
 

Les commentaires sont fermés.