14.10.2016

Des travaux de sécurisation sur la RD 168, la route de la Clape

12 10 16 (2).JPG

Le chantier du Plan du Roy. sera à cheval sur octobre et novembre 2016 afin de sécuriser la barrière rocheuse.
La portion de route concernée se situe sur l’itinéraire entre Moujan et Narbonne-plage, à la limite des communes d’Armissan et Narbonne du canton des Basses-plaines et de Narbonne 3. La chaussée est en contre-bas d’une barrière rocheuse naturelle, très fissurée, et dont la stabilité évolue dans le temps.
Alertés dès 2012 par des chutes localisées après plusieurs hivers rigoureux, les services routiers du Département ont procédé à des interventions d’urgence en 2013 (chute de blocs de plusieurs tonnes) et en 2014 (purges préventives).
 En parallèle à ces interventions, un diagnostic général de la barrière rocheuse sur 700 m de longueur, et une étude de stabilisation ont été lancés, dans le but d’apporter une réponse globale et durable au danger que représente cette situation.
En collaboration avec les services de la D.R.E.A.L. Languedoc-Roussillon, du Parc Naturel Régional de la Narbonnaise en Méditerranée, de la L.P.O. de l’Aude, et de l’O.N.F., le bureau d’études spécialisé « S.A.G.E. » et le cabinet « Celtis Paysage » ont proposé un projet à la fois sécuritaire et tenant compte de la qualité des paysages du site classé de la Clape et de la sensibilité particulière de sa faune et de sa flore.
Il s’agit d’une solution mixte de confortement et de protection : Les écrans en filet métallique ne peuvent être évités pour protéger les usagers de la route des chutes de blocs de petite et moyenne taille. Pour réduire leur longueur et leur taille au minimum un système de confortement actif (tirants et des câbles) sécurise les éléments homogènes les plus gros. L’action est complétée par le nettoyage de toute la formation rocheuse (purges manuelles et à l’explosif).
L’accès au site et l’approvisionnement du chantier sont réalisés sans terrassements. Les dates d’intervention ont été étudiées de façon à déranger le moins possible les espèces protégées présentes dans les environs. Elles évitent évidemment les périodes de forte fréquentation (saison estivale, vendanges) : Le trafic moyen passe de 3 000 véhicules/jour en hiver à 12 000 en été.
L’opération se déroule ainsi sur trois années consécutives entre la mi-octobre et le début novembre. A chaque fois, la coupure complète de la circulation est absolument nécessaire pendant une quinzaine de jours à des dates fixées par l’organisation et la sécurité du chantier. Une déviation sera mise en place entre Moujan et Narbonne-plage par les RD 32 et 332 (Gruissan). La route sera donc fermée entre le 19 octobre et le 4 novembre 2016. En dehors de cette période, la circulation est réglée par alternat (feux tricolores). Le montant total de l’opération s’élève à  la somme 450 000 euros dont 165 000 consacrés à cette deuxième tranche de travaux.
 

Les commentaires sont fermés.