10.08.2016

Les paysages de William Moulin nous parlent des vacances

oc ; narbonne-plage

C'est au cours d'inlassables pérégrinations, chevalet en bandoulière, que William Moulin saisit, en peintre aguerri, les atmosphères et ambiances propres à notre Languedoc, peu avare de lumière.
L'ex-directeur de l'école d'Arts Plastiques du Grand Narbonne, aujourd'hui paysagiste à temps plein, sait faire de la capricieuse aquarelle une alliée, et ainsi traduire d'ordinaires mais inépuisables sujets dénichés tout près d'ici, barques, pinèdes, vignes, cabanons , pinèdes... dont on ne sait pas toujours déceler le charme discret.
La maturité de son regard, la sincérité de sa touche, la hardiesse de ses martres, et surtout la connivence avec ce pays qui l'a vu naître, confèrent à ses œuvres une vie indubitable; et l'on se plaît en les découvrant à tendre l'oreille pour écouter le clapotis de l'étang ou le vent dans les frondaisons,mais aussi s'éblouir du soleil qu'il traduit avec des ombres violines sur un mur où grimpe une vigne sauvage.
Ce chroniqueur visuel fait de sa palette un partenaire de la fête qu'est l'élaboration d'un tableau, exercice exclusivement réalisé« sur le motif ». Et des tableaux, il en propose jusqu'à la fin du mois un petite vingtaine, tous récents, sur les cimaises de notre office de tourisme ouvert 7 jours sur 7.
Une découverte qui ne peut qu'enrichir les vacances de l'amateur de belle peinture....

Les commentaires sont fermés.