15.06.2016

Alain Boyer s'en est allé aussi discrètement que le personnage

Alain Boyer à gauche et Patrick NavarroNécro Alain Boyer et Patrick Navarro.jpg

Qui ne connaissait pas Alain à Narbonne-Plage? En remontant le temps Alain comme son feu frère Patrice est né à Narbonne-Plage dont les parents Alexis et Isabelle (Bella) étaient les constructeurs et propriétaires de l'hôtel restaurant « La Caravelle » dans les années 1950. Alain, n'a jamais quitté Narbonne-Plage et son meilleur ami, Patrick Navarro n'avait que des larmes de gros chagrin pour nous parler de cette figure légendaire disparue trop jeune, beaucoup trop jeune. Oh, certes, il a payé un lourd tribut puisque le travail ne lui faisait pas peur. Il apprit le métier derrière le comptoir de « La Caravelle » et très vite il s'installe à son compte en gérant « Le Provençal » pendant de nombreuses années avec son épouse Monique. La vie aidant il a dû quitter l'établissement du boulevard de la Méditerranée pour ouvrir, toujours et encore « La Table au Sud » sur l'avenue des vacances.
Mais Alain a été très malade et malgré des soins de qualité à Perpignan il y a quelques années, son cœur tendre et généreux a failli dans cette nuit fatidique du 13 juin. Son « frère » de cœur et ami de toujours, Patrick Navarro, évoquait avec nous la construction du Racing Club de Narbonne-Plage dans les années 1980 Mais Alain, c'était aussi la main du cuisinier en apprentissage sur le tas avec des grands chefs de cuisine. Et, quand vous alliez déjeuner dans son restaurant, rien n'était plus frais puisque il se ravitaillait chez Maryse et que les recettes « maison » faisaient le régal des amateurs et bien souvent de ses copains qu'il gâtait du mieux qu'il savait.
Nous lui rendrons un dernier hommage demain à 11 heures en l'église Notre Dame de la Mer à Narbonne-Plage. Adieu Alain.

Les commentaires sont fermés.