10.06.2016

La 11ème édition des Chorales d'Oc dans son écrin

Il fallait arriver à l'heure pour profiter d'une place à l'ombre04 06 16 (3).JPG

C'est un lieu magique. Le Théâtre de la Nature que beaucoup nous envient, accueillait une fois encore, les 11ème Chorales d'Oc. La maîtrise, l'expertise des organisateurs locaux de Narbonne-Plage Amitié, Titou, bien sûr, homme de l'ombre, mais surtout son épouse Marie-France Jédar qui emmènent la chorale « Se Canto Qué Canté » dans la bonne humeur.
Et il valait mieux arriver à l'avance pour pouvoir s'asseoir à l'ombre des pins majestueux et écouter le concert des six chorales car il faisait très chaud et les places « ensoleillées » ne trouvaient pas trop d'amateurs.
Parmi les personnalités notons la présence de Patrick François, conseiller départemental de Narbonne 3, et de Gaëlle Pavan conseillère municipale. Le président Marceau Level pouvait ouvrir le spectacle et successivement, les chorales « Pour le plaisir » de Saint-Nazaire d'Aude, « Art'Vie » d'Armissan, « O de Gamme » de Durban-Corbières, « Si on chantait » de Bizanet, « Los Pistoléros » de Bizanet également et en point d'orgue l'ensemble vocal de Narbonne-Plage cher à Marie-France enchantèrent le public.
Après la reprise du chant commun par les six chœurs, c'est à Patrick François que revenait l'honneur d'offrir les bouquets de fleurs aux chefs de chœur dans une ambiance décontractée et joviale.

A remarquer l'originale tenue de s"Pistoleros" de Bizanet04 06 16 (13).JPG

La chorale de Narbonne-Plage "Se Canto qué Canté"04 06 16 (9).JPG

Patrick François félicite et remet le bouquet à Marie-France Jedar.04 06 16 (31).jpg

 

Les commentaires sont fermés.