21.08.2015

Visite amicale et de reconnaissance aux courageux CRS

oc ; narbonne-plage

Patrick François et Hélène Sandragné, conseillers départementaux, ont rendu visite aux CRS afin de leur adresser félicitations et remerciements

Voici ce que nous a conté William Parédès, CRS depuis 8 ans à Narbonne-Plage à propos de l'incendie du campement forain:« Vers 17h45, mes 2 collègues de patrouille 4×4 sur la plage le mercredi 08 Juillet 2015, remarquent la présence sur la plage d une importante fumée noire provenant de l arrière du front de mer à environ 200 mètres. Ce jour là, l'affluence sur la plage était très faible car le vent du Nord ouest atteignait 80 km/h en rafales. 

De ce fait, le chef de plage avisé, décide de les envoyer sur place. 

Arrivés sur les lieux très rapidement grâce aux moyens sonores et lumineux de notre véhicule, les deux fonctionnaires observent de nombreuses personnes prisent de panique dans la fumée, des enfants étant présents. L' épaisse fumée noire rend difficile leur progression vers le lieu de l'incendie et leur provoque de la toux et des picotements aux yeux. Arrivés au plus près des flammes, ils constatent qu'il s'agit du campement sur lequel sont logés les forains de Narbonne-Plage. Une remorque de poids lourd et une caravane sont en feu. L' incendie se propage à une clôture et des arbres aux alentours . Les 2 CRS demandent aux forains essayant de récupérer des effets personnels dans leurs caravanes de quitter les lieux et de se mettre à l'abri des fumées.  Une bouteille de gaz explose.  Après avoir vérifié que plus personne ne se trouve à l' intérieur des caravanes, près du feu, le Brigadier Dabe et le Gardien Schertz remarquent que les flammes attisées par le vent du nord arrivent au contact d'une villa située au 22 avenue du Languedoc. Ils vont alors vérifier la présence éventuelle de personnes à l'intérieur. . Après avoir crié «  Il y a quelqu'un », la porte d'entrée n étant pas verrouillée, ils entrent. A l' intérieur, ils constatent la présence d une personne âgée assoupie dans son fauteuil. Il s'agit de monsieur Paul Beaudoin, 84 ans. Ils le réveillent en urgence et l'aident à quitter sa maison en le soutenant par le bras jusqu'à leur véhicule.  Les premiers véhicules pompiers arrivant, ils restent à leur demande pour tenir un périmètre de sécurité.  Ils quitteront les lieux une fois les forces de sécurité arrivées en renfort ( police municipale, gendarmerie, pompiers)

Il faut souligner le sang froid et le courage dont ils ont fait preuve durant leurs actions de sauvetage. A l' issue de l intervention,  ils ont été transportés aux urgences de l'hôpital par nos soins pour des examens. L'un et l'autre ont reçu, chacun un arrêt de travail avec 2 jours d ITT.  »

 

Les commentaires sont fermés.