09.09.2013

Une exceptionnelle Saint-Louis

oc ; narbonne-plage

Chaque année, le 25 août ou une date aux alentours, est célébrée à l'occasion de la Saint-Louis, la commémoration du créateur de la station balnéaire: Louis Madaule. Mais cette année, la cérémonie avait une allure différente. D'abord, parce que Robert Amouroux, président des « Amis de Louis Madaule » annonçait son départ de la présidence de l'association à cause de son âge, mais aussi parce que la deuxième partie de la fête fut consacrée à l'arrière-petit-fils, Louis-Benoît Madaule, auteur d'un sauvetage courageux un soir du mois de juillet dernier, et qui reçut la médaille du courage et du dévouement en même temps que le sceau des Consuls de Narbonne remis par Jacques Bascou, le maire, qui précisait dans son discours: « il a foncé pour sauver quelqu'un », « geste civique pas banal » pour une « expérience qui marque l'esprit ».oc ; narbonne-plage
Dans ses remerciements, Louis-Benoît, sans papier de préparation, fut remarquable par ses qualités (« bon sang ne saurait mentir ») d'élocution et la syntaxe utilisée. Concis mais complet, il porta haut les couleurs des valeurs généreuses de la famille Madaule et remercia l'ensemble de la grande fratrie, en concluant avec modestie:« Je n'ai pas réfléchi, j'ai agi, c'est souvent comme ça sur le terrain »(NDLR: Louis-Benoît est joueur professionnel de rugby).
La cérémonie en elle-même ressemblait aux précédentes avec les dépôts de gerbes : famille Madaule, association « Les Amis de Louis Madaule » (Raymonde Bichat et Henry Soulié), le Foyer Léo Lagrange de Narbonne ( Frédérique Miquel), le Conseil Général de l'Aude ( Patrick François) et la Ville de Narbonne représentée par Jacques Bascou, Hélène Sandragné et Jean-François Roussouly pour le dépôt de fleurs, tandis que beaucoup d'adjoints et conseillers municipaux participaient à la célébration avec le public.
Puis vinrent les discours de Robert Amouroux, de Patrick François et de Jacques Bascou, fiers d'œuvrer pour la continuité du programme de Louis Madaule « occulté pendant plus de trente ans » pour « fonder un quartier de Narbonne ,sans béton outrancier »,une station balnéaire « pour faire vivre touristes, résidents et vacanciers dans un art de vivre quotidien »  qui « puisse perdurer dans une station familiale à taille humaine ».

oc ; narbonne-plage

oc ; narbonne-plage

oc ; narbonne-plageoc ; narbonne-plage

oc ; narbonne-plage

oc ; narbonne-plage

Les commentaires sont fermés.