07.05.2013

Une visite de chantier avec minutie et soucis des détails

oc ; narbonne-plage

Dès 9 heures Jacques Bascou et son équipe étaient présents sur le front de mer ensoleillé pour affiner les détails et réglages avant la fin des travaux et ne rien oublier avant la saison estivale.
« Adapter l'accueil, améliorer le cadre de vie d'une station familiale » telle est la devise. La « métamorphose  » du front de mer a débuté en 2012. Si « Paris ne s'est pas construit en un jour » la totalité des travaux de 2.5km  représentant un investissement de 4 millions d'euros est prévu sur cinq exercices budgétaires.
La concertation avec le comité de quartier a permis d'apporter des améliorations; les cinq cents mètres de promenade entre les « Terrasses du Soleil » et « les Terrasses de la Mer » sont terminés pour le gros œuvre. Jacques Bascou, le maire, a bien souligné la création du réseau d'eaux pluviales, d'un réseau d'arrosage, le remplacement de l'éclairage public, la création d'un giratoire au droit de la place des Néréïdes, la pose d'un revêtement en enrobé à chaud et la pose de structures bois avec bancs et bacs à fleurs.
 Le maire s'est attaché à montrer toute sa connaissance des lieux afin d'indiquer beaucoup de « détails » restant à réaliser et/ou  à améliorer dans ce quartier-phare de Narbonne. Pour cette deuxième tranche, l'investissement s'élève à 947 500€. Comme pour montrer le caractère familial de la « Côte des Roses », il a été implanté deux aires de pique-nique avec, deux tables sises côté « Les Balcons de la Méditerrannée » et cinq au port.

oc ; narbonne-plage


La prospective n'est pas oubliée puisque en 2014, sera réalisée la partie allant de la place des Karantes vers le rue des daurades(578m.) dont une partie a déjà été réalisée; en 2015, la prévision va pour la partie des Terrasses de la Mer à la rue de daurades (422m.) et en 2016, la promenade du port  (512m.).
Deux heures  bien remplies au cours desquelles, Jacques Bascou a notamment demandé à ses services une signalétique beaucoup plus importante du parking provisoire des « Lavandes » car il ne faut pas plus de trois minutes pour passer du parking à la plage. D'autres nuisances quotidiennes sont aussi à régler tel le stationnement incivique en particulier le week-end, ou la mise en place de poubelles en harmonie avec la belle réalisation.
Avant son retour vers la fille de Rome, il pu regarder la belle mosaïque de Jean Camberoque apposée sur la façade de l'Office de Tourisme.

oc ; narbonne-plage

Les commentaires sont fermés.