01.05.2013

91-Les mots et expressions de chez nous

91-GOULLAMAS

Le restaurateur est furieux  et veut appeler la police : « Cette bande de goullamas est partie sans payer ! ». Et le même serveur découvrant les tables sur lesquelles ils avaient mangé : «  Et en plus ces goullamas ont tout salopéjé » ! (Sali)

Bref, ces gens étaient mal élevés, des personnes malpropres, peu soigneuses, bonnes à rien, que l’on aurait envie d’ « emplâtrer » (gifler fortement) tant elles sont haïssables.

Retenons toutefois, les variantes : « goulamas » et goullamasse » provenant toutes de la même racine occitane : « golamàs »

Les commentaires sont fermés.