18.02.2013

65-Les mots et expressions de chez nous

65-ESPEPISSER

Les esprits mal tournés penseront tout de suite à une certaine partie du corps. Eh bien, non !

Quelqu’un d’«espépissé » est quelqu’un d’excité.

 Par extension, un automobiliste dira que le policier l’a « espepissé », ce qui voudra dire que le « malheureux » aura été victime d’un contrôle en bonne et due forme et que le policier l’a détaillé de pieds en cap ! (des pieds à la tête), des papiers aux pneus .

Quand je partais à l’école, ma mère m’ « espepissait » en franchissant la porte (elle passait l’inspection d’un coup d’œil pour regarder si tout allait bien !)

Avec le même sens, l’avocat « espepisse » tous les documents pour préparer la défense de son client.

Les commentaires sont fermés.