07.02.2013

La Chandeleur, tradition respectée

Le président J.Sune et le conseiller général Patrick FRançois dégustent  oc ; narbonne-plage

« Narbonne-Plage Amitié », nous le disons fréquemment, ne manque une occasion de s'amuser et ce dimanche, lendemain de la chandeleur, c'était l'occasion, encore une fois de ne pas rester tout seul dans son coin et de rencontrer ses amis autour de majestueux plats de crêpes. Accompagnées de confitures maison, de compote de pommes maison, ou de chocolat fondant, les amateurs ont pu en même temps déguster le cidre et passer un très agréable moment auquel Patrick François, conseiller général du canton s'était joint avec madame.   

Pour rappeler le tradition, «  cette  « fête des chandelles » a des origines lointaines et  dans les campagnes, on dit aussi que les crêpes, par leur forme ronde et dorée, rappellent le disque solaire, évoquant le retour du printemps après l’hiver sombre et froid.

et de nos jours, il existe encore toute une symbolique liée à la confection des crêpes.
On fait ainsi parfois sauter les crêpes de la main droite en tenant une pièce d'or, (un Louis) ou à défaut une monnaie, et ce dans la main gauche afin de connaître la prospérité pendant toute l’année, il s'agit de faire en sorte que la crêpe atterrisse correctement dans la poêle.
On dit aussi que la première crêpe confectionnée doit être gardée dans une armoire et qu’ainsi les prochaines récoltes seront abondantes. Il est parfois précisé qu'il s'agit du sommet d'une armoire et que la crêpe est alors réputée ne pas moisir et éloigner la misère et le dénuement.

À l'occasion de la Chandeleur, toutes les bougies de la maison devraient être allumées. La tradition demande aussi de ne ranger la crèche de Noël qu'à partir de la Chandeleur, qui constitue la dernière fête du cycle de Noël. »

oc ; narbonne-plage

Les commentaires sont fermés.