25.02.2013

Les grands travaux se multiplient sur la station

Si les grands travaux avaient été entamés dans les décennies précédentes nous aurions une station enviée par tout le littoral. Mais on ne peut pas refaire l'histoire ni revenir sur le temps qui a passé et encore moins ressasser. IL faut avancer. Toujours est-il que depuis quatre ans les travaux vont bon trainet qu'il s'agissait d'abord de prendre les bonnes décisions pour enclencher la marche en avant et les dossiers qui vont avec.

oc ; narbonne-plage


Aujourd'hui, comme on dit familièrement « la plage est trouée de partout ».Et les « roumégaïres » du front de mer ou d'ailleurs pourraient vous fournir tous les détails. Nous avons récemment évoqué la poursuite des travaux du front de mer (2ième tranche et travaux préparatoires de la  3ième), oc ; narbonne-plagemais il y a aussi le port à sec dont les études préliminaires sont en cours et qui sera prêt pour la saison estivale, le camping de « La Falaise » qui s'embellit et sur lequel nous reviendrons, la piste de danse (120 m²) de la place des Karantes que nous avions sollicité depuis 2005 et qui est maintenant construite et qui va être revêtue d'un revêtement adapté pour le plus grand plaisir des danseurs du lundi aux Karantes.
A signaler également la construction d'une passerelle au dessus de l'étier de la rue des aulnes, mais aussi la réfection du tout-à-l'égout sur l'avenue Louis Madaule, financé par le Grand Narbonne et auquel le Conseil Général de l'Audeapporte son point de vue.

oc ; narbonne-plage


Mais le plus expressif des chantiers est sans conteste la mise aux normes à 100% ou un revêtement neuf ( le reste viendra plus tard) pour certaines rues et voies dont le goudronnage est entièrement refait en enrobé à chaud. Ainsi, les rues des étoiles, des dauphins, des grondins, des tritons, des frégates, sans compter les multiples trottoirs, ne peuvent que satisfaire tout le monde sauf les irréductibles « y a qu'à » « y faut qu'on »  qui, quoiqu'il arrive, ou se fasse, ne seront jamais satisfaits préférant voir le vase à moitié vide plutôt qu'à moitié plein.
Enfin, il faut signaler  un fait nouveau dans l'accomplissement de ces travaux: d'abord la synergie des collectivités mais surtout la conjonction des crédits croisés qui font avancer au plus vite l'exécution des dossiers et œuvres.

Les commentaires sont fermés.