20.12.2012

34-Les mots et expressions de chez nous

34-BOULEGUER

« Allez, boulègue, boulègue ! » peut-on entendre les soirs de loto dans la salle des fêtes de nos villages où les joueurs espèrent faire quine ou carton plein pour remporter le panier garni ou le gros lot !

« Boulègue » signifie mélanger et donc, il faut que celui qui tire les numéros du sac ou de la boule, mélange bien les pions contenus dans sa sacoche. L’exclamation est le plus souvent prononcée par un joueur malchanceux ou impatient qui n’arrive pas à aligner une (ou un) quine (série de cinq numéros rangés sur une même ligne horizontale d’un carton)

Le mot vient de l’occitan « bolegar » qui veut dire remuer.

Et cette expression se décline même sur l’eau ; et quand les bateaux rentrent au port, les vacanciers sur les quais peuvent entendre Jean-Noël s’exclamer : « Avec le Cers d’aujourd’hui, ça boulègue drôlement! ». En français courant, « La mer était très agitée ».

Les commentaires sont fermés.