15.11.2012

(14).Les mots et expressions de chez nous

Aujourd’hui : COUFLE        

Voilà un mot qui n’annonce rien de bon. Selon que l’on habite l’un ou l’autre des coins du Languedoc. Il ne s’emploie pas toujours avec le même sens.

Mais, tous les sens du mot ont un point commun : ils représentent un état d’esprit négatif et proviennent de la même racine occitane : « cofle ».

C’est ainsi que l’on dira qu’il en attrapé un coufle pour dire qu’il est saoûl, qu’un autre, repu et rassasié parce qu’il a trop mangé dira qu’il est coufle, une autre qui aura beaucoup de peine de voir partir quelqu’un sera coufle (au bord des larmes), qu’un autre rétorquera à son voisin qu’il le coufle, parce qu’il en a tout simplement marre de lui !

Conclusion : quand le peillarot (ou péyarot), le chiffonnier qui passait dans les rues quémander chiffons et peaux de lapin, est trop pégous (il colle, il s’accroche) et que vous en avez un sadoul (il vous a tenu trop longtemps) de lui que faites-vous ? Eh bien, soit vous l’emplâtrez (vous lui répliquez vertement), soit vous lui dites qu’il vous coufle, tout simplement.

 

Les commentaires sont fermés.