10.09.2012

Magnifique ban de vendanges où les us et coutumes sont respectés

cérémonie 28 08 12 (25).JPGSi les cinq millimètres de pluie tombée le matin, risquent d'être quelques gouttes d'or dans la bourse des viticulteurs, la fin de matinée sous un soleil radieux, passée dans les vignes du domaine de Rouquette, sur la Route Bleue, a marqué le début des vendanges.

cérémonie 28 08 12 (3).JPG

En effet, Jacques Boscary et madame, recevaient la Confrérie du Consulat de Septimanie au grand complet autour du Grand Maître Georges Savarin de Marestan. Une réunion constellée d'élus nationaux Marie-Hélène Fabre,députée, et Roland Courteau, sénateur  ardents défenseurs de la viticulture méridionale (N'y a-t-il pas eu les vins languedociens à la table du Sénat!) et le sous-préfet de Narbonne, dignitaire de l'Etat, afin de montrer l'unanimité locale derrière la défense du vin. Les élus narbonnais représentant Jacques Bascou retenu à Montpellier, étaient aussi présents: Christiane Monnier, J.Yves Glémée en même temps porte drapeau de la Confrérie, Jean-François Roussouly, tandis que le professeur Jacques Michau lors d'un bref mais savant discours étonnait une fois encore son auditoire.

La cérémonie pouvait commencer après les sept coups de marteau donnés par Michèle Granier,Chancelier. Le Grand Maître intronisait Pierre Lopez, chef de culture (anciennement appelé régisseur)cérémonie 28 08 12 (14).JPG du domaine de Rouquette avant que quatre vendangeuses (Denise, Michèle, Olga et Paulette) conduisent la Confrérie à la cueillette des grappes afin de déterminer le maturité du raisin.  

Auparavant, Roland Courteau qui connait le sujet du vin par cœur, édictait les qualités de notre vin par rapport aux vins « technologiques » du Nouveau Monde mettant en exergue le Languedoc Roussillon « le pays de la civilisation du vin »  et « le dire est un pléonasme car sans vin, il n'y a pas de civilisation! ».Le vin est un secteur d'activité qui « pèse 503 TGV  et 100 Airbus! » s'exclame le sénateur. Les viticulteurs du Midi ont mis vingt ans avec la recherche scientifique à reconstruire l'image des vins du Midi  et il s'engage avec la députée à « doter le vin d'un statut spécifique »  face au puissant lobbing anti-vin très puissant. D'ailleurs, il engage auprès de l'UNESCO une action de reconnaissance mondiale. Montaigne terminera le discours « Faites-leur de bons vins, ils vous feront de bonnes lois »!

cérémonie 28 08 12 (4).JPG


Christiane Monnier affirmait que la Ville de Narbonne serait toujours aux côtés des vignerons de La Clape, ce précieux terroir, tandis que le sous-préfet insistait sur la symbolique forte du « territoire très marqué par la viticulture », avant que le maître des lieux Jacques Boscary remercie « tous les représentants de la République » et « même le ciel qui était avec nous ».

Le ban des vendanges, tradition romaine, qui a resurgi au Moyen-Age, est régi par la loi du 21 octobre 1946. La cérémonie de la récolte des baies, leur analyse (sucre, poids, maturité) autorisait le Grand Maître à proclamer l'ouverture des vendanges  en respectant un petit délai pour certaines parcelles.

cérémonie 28 08 12 (23).JPG


Un succulent buffet dinatoire arrosé des meilleurs crus de Château Rouquette, blanc, rosé et rouge terminait une cérémonie confraternelle et conviviale.

cérémonie 28 08 12 (26).JPG

Christian et Michèle Granier en tenue d'apparat.

Les commentaires sont fermés.