30.08.2012

La Saint Louis prisée des Narbonnais

Louis Madaule 26 08 12 (44).JPG

Beaucoup d'élus excusés, d'anciens élus présents, mais une population toujours fidèle à cette manifestation du souvenir empreinte d'amitié, de camaraderie liée à une certaine idée du socialisme humaniste et un esprit de tolérance trop souvent absent en ce début du XXIe siècle.
Cinq gerbes furent déposées par la famille Madaule (enfants et petits-enfants), le Souvenir Louis Madaule (Henri Soulié), le Foyer Léo Lagrange (Frédérique Miquel et Robert  Carbone), le conseil général de l'Aude (Patrick François), et la Ville de Narbonne avec Jacques Bascou, le maire, et Nicole Cathala, adjointe à la Culture.

Les discours se succèdent , Robert Amouroux,Louis Madaule 26 08 12 (13).JPG ancien Secrétaire Général de la mairie sous Louis Madaule, connaît mieux que quiconque l'homme et le personnage. Son discours enflammé sur les réalisations de l'ancien maire traduit son indéfectible attachement, avec une pertinente observation sur « celui qui a su ouvrir sa ville à la mer bien avant la mission interministérielle de l'aménagement du littoral ».

Jacques Bascou pour sa part, insistera sur « les atouts de Narbonne », « l'esprit d'ouverture et de tolérance », la « spécificité familiale et sportive de la station », et surtout« la taille humaine de Narbonne-Plage dotée de plus en plus de services publics améliorés(police municipale) ».Narbonne-Plage « longtemps délaissée » devient « la vitrine des Narbonnais » et Patrick François,le conseiller général du canton, d'insister « sur la continuité du travail de Louis Madaule en faisant confiance à Jacques Bascou et son équipe ».Louis Madaule 26 08 12 (25).JPGLouis Madaule 26 08 12 (36).JPGLouis Madaule 26 08 12 (19).JPG

Louis Madaule 26 08 12 (39).JPG

Les commentaires sont fermés.