23.08.2011

Le nettoyage des digues était indispensable

ramassages déchets digues 15 08 11 002.jpgNettoyages DIGUES du port 15 08 11 004.jpgNettoyages DIGUES du port 15 08 11 001.jpg

Nettoyages DIGUES du port 15 08 11 002.jpgNettoyages DIGUES du port 15 08 11 006.jpgramassages déchets digues 15 08 11 004.jpg

Quelques fois la honte et la colère vous envahissent. Ce fut le cas ce lundi 15 août après que des volontaires et bénévoles eurent ramener leur "récolte" au siège du Club Subaquatique Narbonnais (CSN) basé au port. Plus tôt, vers 10 heures, plongeurs et bonnes volontés ont arpenté les digues, sous l'eau ou sur les rochers pour emplir 8 sacs de détritus en tous genres et même un pneu de voiture ramenés sur le quai vers 13 heures!
La honte, la colère vous prend, ça gamberge vite, très vite quand on s'aperçoit que par rapport à la même période l'an dernier où il n' y avait que 6 sacs, deux sacs de plus en 2 mois de même période d'observation, c'est beaucoup, beaucoup trop. Et en ouvrant les sacs ? De tout! "C'est de pire en pire" nous dira Vanessa Méric initiatrice du projet il y a quelques années , projet repris par le président du CSN, Michel Marmorat, à féliciter pour cette action citoyenne.
Et  au fil de la conversation, les questions arrivent: « être en vacances est-ce étaler un je-m'en-foutisme extrême ?» Plus les saisons passent et plus les incivilités en tout genre augmentent et se multiplient. Sans parler des détritus sur la plage, pourtant  passée au peigne fin tous les matins, les incivilités grandissent et augmentent de jour en jour. Le stationnement anarchique des voitures est la règle, le non-respect des pistes cyclables (marché de plein vent ou pas, front de mer ou boulevard de la Méditerranée ou pas), le stationnement prolongé des caravanes sur le parking du Théâtre de la Nature, le stationnement anarchique des campings-cars et autres fourgons aménagés très souvent sans sanitaires, les excréments de chiens qui jonchent les trottoirs, le non-respect du plan de circulation, bref, une anarchie collective s'empare de la station pourtant dotée par la Ville de Narbonne d'un arsenal matériel de nettoyage avec des saisonniers dévoués, et la présence civique humaine toujours plus importante. Non, décidément non, rien n'y fait. L'incivisme est devenu la règle de vie égoïste de la plupart de nos concitoyens, loin, bien loin, de la simple politesse élémentaire apprise à l'école de la République. Le laxisme de beaucoup ne doit pas entraver la vie normale de la nombreuse population estivale.

Les commentaires sont fermés.