27.07.2011

60 ans séparent ces clichés

L'évolution de la station mérite un petit arrêt après un portrait réalisé par notre consœur du  « Midi Libre » .

José et Claire Soucasse sont des pionniers de Narbonne-Plage au même titre que Roger Sarda (le boucher), Jean Valverdu (le boulanger, pâtissier, salon de thé) Pierre Bouscarles (Bazar et photos), la famille Lepatey (journaux, tabac et hôtel, restaurant, bar Le  Neptune) , la famille Azam (épicerie) et surtout les pharmaciens Claire et Georges Siaud figures emblématiques de l'été.
Pour revenir à nos autocaristes, Claire et José, encouragés, sollicités et soutenus par le maire de l'époque, Louis Madaule,  ils ont pris une part prépondérante dans le développement de la station de la Côte des Roses: transport des écoliers, des ouvriers municipaux et des touristes avec correspondances, svp, à la gare SNCF. Maintenant résidents à l'année à Narbonne-Plage, ils ont retrouvé, après Armissan, leurs premières amours. Et ils sont heureux. José adore raconter pas une, mais cent anecdotes, et le matin sur la promenade, si vous le reconnaissez, n'ayez pas honte de vous faire narrer cent et une histoires locales des années 1951 à 1978. Il reverdit de joie avec peu d'amertume. Jovial comme il l'a toujours été, en compagnie de son inséparable et adorable épouse Claire ils nous ont prêté quelques photos jaunies de l'époque à mettre en regard des transports actuels. A cette époque, pas de climatisation, mais « le coup de soleil du chauffeur de taxi » ornait l'avant bras gauche du conducteur, le ticket de transport coûtait alors 2, 30 anciens francs soit 0,0035€ comparé au prix actuel promotionnel de 1€! Quel écart!
Pour nos jeunes et moins jeunes lecteurs, un petit flash-back ne fait-il pas réfléchir?

Numériser0015.jpg

Numériser0023.jpgNumériser0012.jpgNumériser0018.jpg

Doléances Transports 02 07 11 010.jpg

Les commentaires sont fermés.