20.05.2011

Le "référendum" a rendu son verdict

Sans base électorale nette et connue, l'opération de démocratie participative a connu un vif succès de participation puisque 712 votants se sont rendus en la salle Henri de Monfreid, sous la mairie annexe, afin d'exprimer leur choix sur les deux options proposées.

Deux jours durant, lundi 16 et mardi 17, en présence de Jean-François Roussouly, conseiller municipal délégué, de Michel Ricard, directeur général adjoint des services, chargé des services internes, de Claude Hector, ingénieur, et de Régis Blanquer, le policier municipal attaché à la station et des membres du comité de quartier dont le président Marceau Level, ont accueilli dans la bonne humeur les votants venus en nombre.

Après le dépouillement, mardi vers 20 heures, le résultat affiché (13 bulletins nuls , soit 699 suffrages exprimés) ne souffrait d'aucune contestation, tant l'écart entre les deux options est important: option 1 (marché actuel version 2010) 205 voix ( 29,32%) ; option 2: retour du marché sur le front de mer et boulevard de la Méditerranée: 494 voix ( 70,67%). Rien à dire.
Sauf que, les commerçants et leur présidente Corinne Amoros en tête, se contenteront-ils du résultat? ( cf:M.L du  14/05/11)

Dur, dur de contenter tout le monde! Mais on ne pourra pas dire que que la démocratie directe n'a pas fonctionné.

Référendum sur l'emplacement du marché estival 16 &17 05 11 001.jpg

Les commentaires sont fermés.