28.04.2011

Au bon goût de la musique classique si apaisante

P1000992.jpg

P1000991.jpg

« Ils sont venus, ils sont tous là,... » de la ville et de la station pour écouter le trio « Monet » issu du Conservatoire de Musique et d'Art Dramatique du Grand Narbonne. « 1 heure avec... »: quel succès!
La formation: piano, violoncelle et violon est née en 2010 formée par trois musiciens enseignant au Conservatoire. Béata Sureau, violoncelle; Jean-Louis Garcia, piano et Bernard Lefèvre au violon ont enchanté le public nombreux et mélomane de la salle « Tramontane » emplie comme un cocon douillet et feutré.
Le programme interprété s'articulait autour de trois œuvres de caractère fort et différent.
En premier, l'interprétation du Trio n° 28 en ré majeur de Joseph Haydn en trois mouvements : allegro, puis andantino et vivace , suivi par le deuxième  mouvement opus 100 de Franz Schubert  en trois mouvements également dégageait une mélancolie poignante sur un rythme de marche. Enfin, le trio Monet exécutait la fantaisie de Circulo opus 91 de Joaquin Turina traduisant le rythme d'une journée espagnole et les différents contrastes qui en découlent: le matin (amanecer), le midi (médiadia)et la soirée (crepusculo).
Le premier trio en ut mineur opus 8 de Dimitri Chostakovitch enchantait le public et terminait  le (trop) court spectacle d'une heure et demie et de grande qualité proposé par les musiciens talentueux du conservatoire narbonnais. Les applaudissements fournis claquaient dans la salle montrant ainsi les remerciements des auditeurs pour ce concert de haute qualité. A renouveler.
Public mélomane et artistes se retrouvaient ensuite autour du verre de l'amitié offert par la Ville de Narbonne.

Les commentaires sont fermés.