26.05.2015

Architecture évolutive sur la station

La station, naissante dans les années 1930 et revivifiée à partir de 1947 par la volonté politique de Louis Madaule, véritable créateur et maire, n'a pas connu de bouleversement notable sauf une évolution normale pendant 70 ans, avec la création des infrastructures  nécessaires à la vie d'un quartier malgré une grande pose d'une trentaine d'années.

La première villa en 1949 

Quartier ouvrier- Iles  des rascassesVilla N°7 -La prémièro de .jpg

Une villa "du loto" : dans les années 1952HISTOIRE NARBONNE PLAGE 013.jpg

 

Mais pour le résident attentif, outre les lotissements récents bâtis sur le même modèle qu ' antérieurement, il est à remarquer, une évolution de l'architecture due essentiellement aux nouvelles réglementations, aux successions des nouveaux occupants mais surtout aux évolutions technologiques des nouveaux matériaux de construction qui permettent des sur-élévations sur les bases existantes et autres agrandissements et aménagements.

Les illustrations ci-jointes montrent un changement notable et il pourrait exister un projet politique et financier de grande ampleur incitant les propriétaires anciens et nouveaux à rénover, sous contrôle, leurs résidences, projet qui aurait un double but, d'abord de dynamiser l'économie et l'emploi localement mais aussi de rajeunir la station vieillissante afin de lui rendre cette attractivité qu'elle a perdue.

Les années 1960Quartier résidentiel -Env 1965.jpg

Avenue du front de mer, avant la rue Duguay -Trouin- Environ 19.jpg

Puis vient la mode des façades carrelées18 05 15 (5).JPG

Puis dans les années 2005, les rénovations commencent et s'enchaînent avec réussite

18 05 15 (2).JPG

18 05 15 (7).JPG

18 05 15 (4).JPG

18 05 15 (11).JPG

18 05 15 (21).JPG

23.05.2015

Le Racing Club Narbonne-Plage en huitième de finale du championnat de France 4ème série

 

La défense du RCNP a té prise en défaut en fin de partiercnp 16ème finale.JPG

Après un match palpitant lors du 16ème de finale du championnat de France contre Boulogne sur Gesse  à Calmont, le Racing Club Narbonne-Plage a réussi à se qualifier pour le tour suivant .

Les supporters avaient organisé un car pour encourager le quinze orange et bleu; on peut dire que ceux-ci ont gagné l'avant match tant par le nombre que le bruit et les encouragements qui vont avec.

Le quinze maritime a pris l'ascendant rapidement et au bout de 20 minutes on pensait la rencontre  « pliée », hélas les fautes d'indiscipline, la défense passive auraient pu créer une désillusion.

Il n'en a rien été et l'équipe de Pascal Moritu et Alain Cauquil se retrouvera ce dimanche 24 mai à 16h à l'Isle sur Sorgue pour affronter le canton de Marsannes, champion Drome-Ardèche.

Une fois de plus le lieu du terrain sera presque neutre puisque le déplacement est de 208 kilomètres pour les narbonnais et 104 pour les marsannais.

Qu'à cela ne tienne, cela n'empêchera nos supporters  de faire le déplacement pour ce huitième de finale du championnat de France afin d'encourager leur équipe qui se doit de jouer 80 minutes très sérieusement ce coup-ci s'ils veulent grimper dans la hiérarchie. La confiance est là car ce groupe a de l'ambition et se doit de le prouver; affaire à suivre dès dimanche soir!

 

20.05.2015

La Fête des mères par anticipation

oc ; narbonne-plage

Par habitude, par tradition, Narbonne-Plage Amitié chère au président Jacky Sune, organise tous les ans par anticipation, le repas de la Fête des Mères pour celles qui seront seules ce jour-là, mais aussi pour celles qui devront répondre à  d'autres invitations le jour de la fête.

Avec une originalité, puisque ce sont les messieurs qui s'activent dès le matin à l'organisation matérielle des locaux laissant aux dames le temps nécessaires de se parer de leurs plus beaux atours. La partie festive du repas étant préparée par un traiteur local réputé, il ne reste plus qu'à se retrouver entre amis (es) pour une belle journée d'amitié et de convivialité.

oc ; narbonne-plage

Bonne fête à toutes les mamans du Monde, et des mamans, nous n'en avons qu'une, alors c'est un devoir de la chérir du mieux possible

oc ; narbonne-plage

18.05.2015

La Primavera a réjoui les vacanciers de Mai

oc ; narbonne-plage

Depuis une dizaine d'années les animations printanières existent sur la station en avant-saison. Leurs dénominations attractives ont pour but d'attirer le public pendant ces ponts du mois de Mai. Jusque là en salle « Tramontane », maintenant sur le front de mer, ces animations prennent leur envol puis, au bout de quelques années retombent comme un soufflet. Sauf que là, c'était  en plein air, il faisait très, très beau, pas ou peu de vent et par voie de conséquence beaucoup de visiteurs ont assisté aux spectacles de la « Primavera » (la fête du Printemps en espagnol).

Autre changement notoire, la participation de plusieurs associations résidentes et des animations en continu. L'analyse dira si le coût financier annoncé dans la presse locale est en adéquation avec la participation recensée et les retombées économiques espérées.

Cela a-t-il attiré beaucoup plus de  touristes sur la station? A voir avec les commerçants, en n'oubliant pas l'exceptionnelle météo de ces deux jours (à l'exception du vendredi matin où la pluie a failli nous tomber sur la tête).

oc ; narbonne-plage

oc ; narbonne-plage

La guitare, reine des deux journéesoc ; narbonne-plage

17.05.2015

Soirée humour et poésie pour garder le sourire

oc ; narbonne-plage

Réjouissante soirée salle Monfreid pour le dernier Lundi poétique : humour, rire et sourire, un thème qui a attiré un nombreux public où toutes les générations étaient représentées, des très jeunes enfants aux nonagénaires. Dans une première partie, sous forme de scène ouverte, alternèrent les auteurs qui avaient su dire sous forme comique des morceaux de vie. Les sujets les plus graves prêtent-ils à rire ? Il semble bien, puisque le spectacle a débuté par la fameuse guerre de 14-18,  caricaturée de belle façon. Quelques airs populaires, repris en chœur par le public, Félicie…aussi, et créations se succédèrent de manière variée.   La deuxième partie fut consacrée à un dialogue humoristique et philosophique de pêcheurs à la ligne, Dodo et Dédé, intitulé « En attendant barbeau » ; les deux compères, Gérard Bordes et Philippe Bruyère qui remplaça au pied levé Patrick Bernard,  ont abordé une foule de sujets, de la pêche au mirage des sirènes, de la méditation sur le temps à la politique, (car les amateurs de poissons ne désertent pas forcément les urnes !), dans une joyeuse atmosphère de guinguette et de grenouillère. Une franche gaieté régna toute la soirée, grâce au talent des deux comédiens et à la pertinence de leurs propos, légers sans être anodins. Les spectateurs, composés en partie de vacanciers, passèrent du sourire à l’hilarité avec bonheur, dans un climat convivial. Les occasions de s’amuser ne sont pas si nombreuses, les auditeurs les ont saisies au vol.

Prochaine séance : 8 juin avec pour invité un trio de Belgique « Le grand bateau ». Contact : Marie-Andrée Balbastre tél. 06 76 77 52 78, poesie.terpsichore@wanadoo.fr.

oc ; narbonne-plage

 

16.05.2015

La Boule Lyonnaise à l'honneur aux championnats départementaux

Les 5 équipes masculines de Narbonne-PlageLézignan -Mai 2015 (2).JPG

A  Azille, tout près de Lézignan, la Boule Lyonnaise a déplacé cinq équipes masculines et une équipe féminine les 9 et 10 mai dernier pour  disputer le championnat départemental en doublettes: Georges Claudon et Jean Nota, Daniel Delbosc et Claude Marchais, Georges Martini et Christian Wall, Serge Ariste et Gérard Gonnet et enfin, Marian Kristo et Michel Perrin pour les hommes, tandis que la doublette féminine se composait de Yvette Gonnet et Martine Guinard.

Le samedi, les équipes Claudon/Delbosc/Gonnet étaient éliminées lors des barrages,  le tirage au sort désignait un huitième de finale entre les deux équipes de Narbonne-Plage:  Martini contre Kristo  (Martini 9 /Kristo 8): duel fratricide.

Les demi-finalistesDoublettes -Azillz.JPG

Le dimanche en quart de finale l'équipe Martini gagnait en l'absence de l'équipe de Lézignan tandis que l'équipe féminine entrait en compétition et gagnait le barrage de sortie de poule.

En suivant, les deux équipes disputent les demi- finales. Martini/Wall sort vainqueur d'une autre équipe de Lézignan 9 à 8. L'équipe Guinard/Gonnet rencontre Lézignan  en demi finale et s'inclinera sur le fil au coup de sifflet de l'arbitre sur le score de 10 à 9.

En finale masculine la rencontre oppose une équipe de la Boule d'Or de Narbonne à celle de Narbonne Plage

Après une rencontre très disputée à égalité au coup de sifflet de l'arbitre ( 10 à 10 ) l'équipe Martini/Wall s'incline 11 à 10. « Les papys ont fait de la résistance , mais.. » comme le clamait le co-président Daniel Delbosc. Celui-ci était très satisfait de l'ensemble des résultats qui traduisent  « une progression du club, toujours dans le meilleur esprit malgré un petit passage à vide lors des inter- clubs contre  deux très grosses équipes Sigean et Cuxac d'Aude »

L'équipe Martini/Wall est qualifiée pour les championnats régionaux qui auront lieu à Roquemaure dans le Gard.

 

14.05.2015

La stèle Pierre Brossolette en rénovation

08 05 15 (7).JPG

Cela fait 63 ans que la stèle Pierre Brossolette n'avait pas été renovée à l'exception de quelques coups de peinture ou du remplacement  (après vandalisme) des orgues en cuivre par des tuyaux d'orgue en zinc il y a deux ans . La proximité de la journée nationale de la Résistance le 27 mai prochain à 11 heures au monument Pierre Brossolette n'est sans doute pas étrangère à cette rénovation.

Cette stèle fut  inaugurée en 1952 par Christian Pinault, ancien ministre et ancien déporté et à ce propos, une anecdote (narrée par un haut responsable public de l'époque) est à connaître, anecdote vivante lors de cette inauguration :

« Alors que la gendarmerie locale lui rendait les honneurs, Christian Pinault s’arrêta net devant un militaire. Le gendarme, blême et ébahi, reçut pour toute remarque : « C’est bien vous qui m’avait arrêté il y a quelques années avec Pierre Brossolette ? » «  Oui, Monsieur le Ministre ». « Comme on se retrouve » lui rétorqua le Ministre en poursuivant sa route.